Niklos Koda, Tome 12 by
L'océan

No critic rating

Waiting for minimum critic reviews

Synopsis

Pour sauver sa famille, Niklos Koda a dû faire appel à la magie noire. Il est à présent plus puissant que jamais. Confronté à Shanghai à des adversaires redoutables, il risque constamment de s'abandonner aux forces obscures qu'il tente de maîtriser.
Mais ne faut-il pas parfois combattre le mal par le mal ?
 

About the Author

À bien y regarder, le dessin d'Olivier Grenson ressemble un peu à son personnage principal, Niklos Koda : très beau et très sophistiqué, il n'en cache pas moins une complexité et une finesse peu communes. Il faut dire que derrière cette ligne quasiment claire se dissimule un touche-à-tout de génie, qui a été professeur de dessin et de bande dessinée, animateur TV et dessinateur. Ce sont pourtant les planches qui ont sa préférence. Ses collaborations avec des artistes tels que Michel Oleffe (« Carland Cross », série primée par le Centre Belge de la Bande Dessinée) Jean Dufaux (« Niklos Koda ») ou Denis Lapière (« La femme acident ») lui permet d'insuffler toute sa sensibilité et son vécu dans les traits de personnages ambigus, dont la beauté extérieure n'a d'égale que les tourments intérieurs. En effet, Grenson privilégie l'approche psychologique, aimant à jouer sur le contraste avec son dessin léché. Une démarche au bout de laquelle il est allé en tant qu'auteur complet, avec le très beau diptyque « La Douceur de l'enfer » édité dans la collection Signé. Jean Dufaux est l'auteur d‘une oeuvre importante comprenant près de 200 titres, une oeuvre originale, à l'écart des modes, plus complexe qu'il n'y paraît : "Complainte des landes perdues, Double masque, Murena, Rapaces, Djinn, Croisades, Barracuda, Sortilèges, Loup de Pluie, Le Bois des vierges, Conquistador, ..." Le monde de Jean Dufaux s'orchestre autour de quelques thèmes récurrents qui structurent ses récits : le pouvoir et la folie, la solitude et ses miroirs, les égarements du temps, les blessures du passé. Cette mosaïque immense qui ne refuse ni les jubilations du roman-feuilleton ni les ellipses cinématographiques se veut avant tout une oeuvre de plaisir, d'enchantement, au sens féerique et occulte du terme. Ces albums, vendus à des millions d'exemplaires, couronnés par de nombreux prix et récompenses, diffusés dans une douzaine de pays (Europe, Japon, Etats-Unis), elle déploient leurs charmes, se parant du graphisme des meilleurs européens et s'appuyant un art du dialogue qui épouse et repousse l'image dans un même mouvement. Parmi les nombreux prix, dont certains pour son oeuvre complète, qui qu'a reçus Jean Dufaux, citons : Le prix Calibre 38, (prix du meilleur polar) pour HAMMETT, aux éditions Glénat, en 1996. Le prix de la Société des gens de lettres pour MURENA, aux editions Dargaud, en 2007. Le prix Cheverny (meilleur roman graphique "Histoire") pour MURENA en 2011. Jean Dufaux est, par ailleurs, président du jury des prix Diagonale qui, en Belgique, récompensent chaque année des artistes de la bande dessinée. En 2009, son oeuvre est exposée lors des « Regards croisés de la bande dessinée belge » dans les musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Jean Dufaux a été nommé chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2009.
 
Published April 25, 2014 by Le Lombard. 56 pages
Genres: Comics & Graphic Novels, Mystery, Thriller & Suspense.