Tamara, Tome 12 by
Loin des yeux...

No critic rating

Waiting for minimum critic reviews

Synopsis

2.592.000 secondes : c'est très exactement le temps que Tamara doit désormais patienter entre deux rendez-vous avec son amoureux. Il faut dire que, à cause de ses résultats scolaires catastrophiques (et ce, malgré les cours particuliers donnés par Tamara) Diego a dû quitter l'école pour intégrer un pensionnat très coté mais très lointain et qu'il ne revient plus à la maison qu'une fois par mois.

Bien sûr, il y a Skype, mais pour les câlins et la tendresse, c'est pas génial. Après avoir compensé son manque affectif en vidant tous les paquets de chips au paprika du placard, Tamara se reprend et décide de perdre du poids en pratiquant intensivement la natation.

À la piscine elle va faire la connaissance de Vanessa, une jolie blonde qui n'a pas sa langue dans sa poche et qui a, surtout, tout un tas de frères tous aussi sympas, sexy et drôles les uns que les autres.
 

About the Author

Né en 1954, Serge Bosmans, dit Bosse, fait la connaissance de Watch, Dédé et Bom à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles. Le quatuor ne se quittera guère pendant quelques années et investit le journal de SPIROU en publiant divers premiers essais dans la rubrique "Carte Blanche" en 1973, avant de réaliser illustrations, récits complets et petites animations. Attiré par le scénario, Bosse hésite encore sur la voie à choisir. Il codessine "La Meute du fou" avec Michetz et pratique de même avec Christian Darasse, produisant de 1979 à 1983 plusieurs grandes aventures fantastiques de "Zowie", dont une seule sera reprise en album ("Le Pinceau de cristal"). Le même duo se tourne vers la SF avec un épisode de "Sin Glass : Surgi du futur" et attaque une série de planches à gag sous le titre "Zéro de conduite". Dans TINTIN, ils créent en 1984 "Donjons et dragons", une épopée d'héroïc-fantasy inspirée par la vogue des livres-jeux dont le lecteur est le héros. Leurs derniers épisodes en commun seront proposés en 1989 par KUIFJE, le survivant flamand du journal de TINTIN qui a cessé de paraître en français. Parallèlement, Bosse se limite au scénario pour son ami Michetz et écrit la saga japonaise de "Kogaratsu", lancée en 1982 dans SPIROU. Son succès l'incite à ranger ses pinceaux pour ne plus travailler qu'à la machine à écrire. Magistralement dessiné par son complice passionné par la culture nipponne, "Kogaratsu" deviendra une des vedettes de collection "Repérages Dupuis". Dans TINTIN, Bosse a également écrit pour Norma les aventures d'héroïc-fantasy de "Hazel et Ogan", dont deux albums ont paru aux éphémères éditions Blanco en 1989 et 1991, suivi du troisième chez Soleil Production qui a repris ces personnages en 1994 Grand amateur de jeux de rôles, Bosse est passionné par les joutes et combats de la chevalerie, qu'elle soit japonaise ou plus nettement liée à notre propre Moyen âge. Né le 8 novembre 1951 à Villars-Colmars, Christian Darasse quitte les Alpes de Haute Provence pour s'installer au début des années 70 en Belgique où il se lie d'amitié avec Jean-Marie Brouyère et Bernard Hislaire. Sa première planche de bande dessinée réalisée an collaboration avec Jean-Claude Smit-le-Bénédicte paraît dans Magorie, l'éphémère fanzine fantastique de ce dernier. Michel Deligne lui prend ensuite quelques histoires complètes pour son trimestriel Curiosity Magazine, mais c'est dans Spirou, à partir de 1975, qu'il va effectuer ses premiers véritables pas de professionnel en illustrant un scénario de Claude J. Legrand ("Candice et les Crab's") en 1977. En parallèle, il livre des illustrations à diverses rubriques ("L'Apache qui rit", "Le Vacantrope", etc). Serge Bosmans, dit Bosse, devient son fidèle complice au seuil des années 80, participant au dessin et livrant les scénarios des aventures de "Zowie" (cinq grandes aventures à suivre dont une seule, Le pinceau de cristal, fut expérimentée en album dans la collection "Carte Blanche" en 1983) et de "Donjons et dragons" (un long cycle de récits complets d'héroïc-fantasy dans Tintin de 1984 à 1987). En 1987, la nostalgie de l'atelier qu'il partagea avec Hislaire et Michetz au-dessus d'un garage Mazda incite Darasse à illustrer dans Spirou les gags savoureux du "gang Mazda", où chacun des trois mousquetaires réagit selon sa psychologie propre. Hislaire assura le scénario des deux premiers albums publiés chez Dupuis en 1988 et 1989, puis Tome prit le relais au niveau de la narration pour les cinq volumes suivants de 1992 à 1996. C'est dans cette série de private jokes sur la vie d'artiste et de clins d'yeux à l'univers impitoyable de la Rédaction que le célèbre Boss (mitonné ultérieurement en personnage principal de sa propre série par Bercovici et Zidrou) opéra ses premières exactions. La veine quelque peu épuisée, Darasse se tourne chez Glénat, sur des scénarios de Tome, vers des personnages très légèrement vêtus où le rire naît du naturisme bon enfant : "Les Minou-Kinis" ("Attention plages libres!" en 1997 et "Soleils complices" en 1998). En parallèle, il illustre pour Spirou diverses animations rédactionnelles de Zidrou et s'essaie avec celui-ci à une première histoire à suivre de "Tamara Boula" en 2001. Le concept plaît et le personnage va obtenir son premier album de gags en 2003. Christian Darasse a reçu le Prix Jeunesse au Festival d'Ajaccio en juin 2010. Né le 8 novembre 1951 à Villars-Colmars, Christian Darasse quitte les Alpes de Haute Provence pour s'installer au début des années 70 en Belgique où il se lie d'amitié avec Jean-Marie Brouyère et Bernard Hislaire. Sa première planche de bande dessinée réalisée an collaboration avec Jean-Claude Smit-le-Bénédicte paraît dans Magorie, l'éphémère fanzine fantastique de ce dernier. Michel Deligne lui prend ensuite quelques histoires complètes pour son trimestriel Curiosity Magazine, mais c'est dans Spirou, à partir de 1975, qu'il va effectuer ses premiers véritables pas de professionnel en illustrant un scénario de Claude J. Legrand ("Candice et les Crab's") en 1977. En parallèle, il livre des illustrations à diverses rubriques ("L'Apache qui rit", "Le Vacantrope", etc). Serge Bosmans, dit Bosse, devient son fidèle complice au seuil des années 80, participant au dessin et livrant les scénarios des aventures de "Zowie" (cinq grandes aventures à suivre dont une seule, Le pinceau de cristal, fut expérimentée en album dans la collection "Carte Blanche" en 1983) et de "Donjons et dragons" (un long cycle de récits complets d'héroïc-fantasy dans Tintin de 1984 à 1987). En 1987, la nostalgie de l'atelier qu'il partagea avec Hislaire et Michetz au-dessus d'un garage Mazda incite Darasse à illustrer dans Spirou les gags savoureux du "gang Mazda", où chacun des trois mousquetaires réagit selon sa psychologie propre. Hislaire assura le scénario des deux premiers albums publiés chez Dupuis en 1988 et 1989, puis Tome prit le relais au niveau de la narration pour les cinq volumes suivants de 1992 à 1996. C'est dans cette série de private jokes sur la vie d'artiste et de clins d'yeux à l'univers impitoyable de la Rédaction que le célèbre Boss (mitonné ultérieurement en personnage principal de sa propre série par Bercovici et Zidrou) opéra ses premières exactions. La veine quelque peu épuisée, Darasse se tourne chez Glénat, sur des scénarios de Tome, vers des personnages très légèrement vêtus où le rire naît du naturisme bon enfant : "Les Minou-Kinis" ("Attention plages libres!" en 1997 et "Soleils complices" en 1998). En parallèle, il illustre pour Spirou diverses animations rédactionnelles de Zidrou et s'essaie avec celui-ci à une première histoire à suivre de "Tamara Boula" en 2001. Le concept plaît et le personnage va obtenir son premier album de gags en 2003. Christian Darasse a reçu le Prix Jeunesse au Festival d'Ajaccio en juin 2010. Zidrou (Benoît Drousie) est né en 1962 à Bruxelles. D'abord instituteur, il se lance au début des années 1990 dans l'écriture de livres et de chansons pour enfants. En 1991, il rencontre le dessinateur Godi avec qui il crée L'Elève Ducobu. Sa carrière de scénariste de bande dessinée est lancée ! Il signe de nombreuses séries pour enfants et adolescents, des Crannibales à Tamara, de Scott Zombi à Sac à Puces, assure la reprise de La Ribambelle, puis imagine des histoires pour adulte comme ProTECTO, La vieille dame qui n'avait jamais joué au tennis, Lydie, La Peau de l'ours, ou encore Les Folies Bergère paru en 2012 chez Dargaud..
 
Published February 14, 2014 by Dupuis. 48 pages
Genres: Comics & Graphic Novels, Humor & Entertainment.
×