berger extravagant, Le by Charles Sorel
(French Edition)

No critic rating

Waiting for minimum critic reviews

Synopsis

Extrait: Je ne puis plus souffrir qu'il y ait des hommes si sots que de croire que par leurs romans, leurs poësies, et leurs autres ouvrages inutiles, ils meritent d'estre au rang des beaux esprits ; il y a tant de qualitez à acquerir avant que d'en venir là, que quand ils seroient tous fondus ensemble, on n'en pourroit pas faire un personnage aussi parfait qu'ils se croyent estre chacun. D'ailleurs puis que toutes les belles choses ne sont pas bonnes, quand ils auroient l'esprit aussi beau comme ils pensent, ce n'est pas à dire qu'il eust cette marque de bonté qui consiste en prudence, et en force, et en la pratique des plus solides vertus qui sont seules dignes d'estre loüees. Qu'on regarde ces escrivains, l'on les trouvera vicieux, insuportables pour leur vanité, et si despourveus de sens commun, que les gens de mestier leur aprendroient à vivre. Tout leur sçavoir ne gist qu'en sept ou huict pointes dont l'on s'est servy si souvent qu'elles sont toutes émousees, et en trois ou quatre maximes frivoles sur le langage, dont ils nous voudroient quasi faire une caballe aussi mysterieuse que celle des rabins. Que si l'on les met hors de là, et l'on traicte avec eux de quelque affaire du monde, ils sont plus estourdis que si l'on les avoit transportez en une region estrange, et font paroistre que ce seroit bien fait de les chasser des villes comme l'on retranche les superfluitez du corps. Il est vray que nostre censure ne doit pas estre si generale qu'il n'y ait une exception si petite qu'elle soit, et je sçay bien qu'il se trouve encore quelques hommes de vertu eminente, qui composant par passe-temps et non pas par profession, ne doivent pas estre rangez indifferemment avec ceux que je blasme : mais je ne veux nommer ny les uns ny les autres, afin que chacun se flatte, et croye estre de ceux que je mets à part, bien que tel lira cecy qui y sera des premiers touchez. Puis que la voix generalle est plus forte que la particuliere, je me raporte au peuple de la condamnation des cou
 

About Charles Sorel

See more books from this Author
 
Published September 30, 2011 by eBooksLib. 240 pages
Genres: Literature & Fiction. Fiction

Rate this book!

Add Review