l'empire de la mort by Koudounaris Paul

No critic rating

Waiting for minimum critic reviews

Synopsis

On dit souvent que la mort est le dernier tabou. Il n’en a pas toujours été ainsi. Durant des siècles, des institutions religieuses, en majorité catholiques, construisirent des ossuaires et des charniers décorés qui demeurent des chefs-d’oeuvre d’un art créé à l’aide d’ossements humains. Car, dans le monde moderne, occidental, nous avons fini par considérer la mort comme une frontière. Depuis les Lumières, comme l’a montré Jean Baudrillard, nous avons suivi une évolution au cours de laquelle « la mort a peu à peu cessé d’exister ». Les nombreux sites photographiés de manière spectaculaire par l’auteur de cette étude brillante et originale comprennent entre autres le monastère de Santa maria della Grazie à Palerme, où les vivants rendaient visite à des dépouilles momifiés ou squelettiques et les habillaient, les Catacombes de Paris, l’empire de la mort, les crânes peints de Salzbourg et de fantastiques créations incrustées d’ossements en Allemagne, Autriche, Bolivie, Égypte, Espagne, Grèce, Pérou, Slovaquie, Suisse et ailleurs. Dans chacun de ces endroits la mort est vue comme un nouveau commencement : « La mort ferme les portes du temps et ouvre celles de l’éternité ». Ce que nous appelons un memento mori était également un memento vitae. Commençant par étudier le fétichisme des ossements dans l’Antiquité, Paul Koudounaris analyse avec brio le rôle de ces remarquables mémoriaux au sein des cultures qui les ont créées ainsi que les mythologies et les folklores qu’ils ont suscités. Ce livre traite d’un sujet négligé par la recherche universitaire et susceptible pourtant d’avoir de profondes résonances auprès d’un large public.
 

About Koudounaris Paul

See more books from this Author
 
Published by REGARD.
Genres: .